2013

Archives des actualités 2014

Les articles présentés ici ne représentent pas les opinions ou les vues du Conseil canadien de la santé porcine. L'intention de ces mises à jour est simplement de démontrer la diversité des informations courantes sur la santé porcine dans le monde.

Janvier 2014

Février 2014

Mars 2014

Avril 2014

 

Mise à jour : jeudi, le 2 janvier 2014

Différences dans les caractéristiques musculaires des porcelets en lien avec le nombre de portées

Les résultats de cette étude montrent que l’ordre de la portée a un effet sur le développement prénatal  des porcelets et que les meilleures caractéristiques musculaires des porcelets issus des 3e et 4e portées sont liées à un poids plus élevé à la naissance.
Pour en savoir plus »

Dynamique de population de virus co-circulants de la grippe porcine A aux États-Unis de 2009 à 2012

La compréhension de l’écologie et de l’évolution des virus de la grippe A chez des mammifères est essentielle pour réduire le fardeau de la maladie chez les animaux d’élevage  et pour diminuer le risquer d’infection zoonotique chez les humains.
Pour en savoir plus »

L’exposition aux résidus de poussière organiques dans des porcheries nuit à la fonction macrophage in vitro et a des répercussions sur la santé respiratoire

Les maladies respiratoires sont étroitement liées aux taux de morbidité et de mortalité dans l’industrie porcine, et notamment de la majorité des décès des porcs en croissance-finition.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 3 janvier 2014

Derniers cas de DEP : nouveaux records

Les cas de DEP déclarés la semaine dernière aux États-Unis ont battu des records depuis le début de l’éclosion.
Pour en savoir plus »

La DEP de nouveau une menace

Bien que le virus de la diarrhée épidémique porcine n’ait pas été signalé dans le Dakota Nord , le nombre de cas continue d’augmenter partout aux États-Unis.
Pour en savoir plus »

Effets du sélénium inorganique sur les immunoglobulines des porcs

Une étude a été réalisée en vue de d’établir si les sources alimentaires de sélénium durant la gestation et la lactation des truies ont un effet sur le transfert passif des immunoglobulines.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : lundi, le 6 janvier 2014

Harrisvaccines met au point un vaccin pour les porcs pour atténuer la propagation du virus de la DEP

Une société pharmaceutique de l’Iowa a expédié environ 770 000 doses d’un nouveau vaccin contre le virus porcin mortel qui a été détecté pour la première fois aux États-Unis cette année et qui s’est répandu dans 20 États, selon un porte-parole de la société Harrisvaccines.
Pour en savoir plus »

Est-ce que les mesures de biosécurité contre le virus de la DEP causent des désagréments ?

Le blogger Mike Brumm de Brumm Swine Consultancy à North Mankato, au Minnesota,  affirme que la plus question la plus troublante entendue d’une ferme porcine récemment touchée par le virus de la DEP est : « Quand pourrons-nous commencer à garder les porcs en vie ? ». M. Brumm avait visité cette ferme afin d’évaluer le système de ventilation et les possibilités d’aménagement de l’unité réservée au cochettes.
Pour en savoir plus »

Facteurs de risques associés à la présence du virus de l’hépatite E dans les foies de porc et séroprévalence chez les porcs d’abattage : étude rétrospective dans 90 fermes porcines françaises

La fréquence des cas sporadiques d’hépatite E chez les humains dans les pays industrialisés a augmenté au cours des dernières années. La consommation de produits à base de foie de porc cru ou insuffisamment cuit a été reconnue comme une source importante d’infections chez les humains.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 7 janvier 2014

Le service américain de la salubrité alimentaire publie de nouvelles directives de conformité pour les abattoirs porcins

De nouvelles directives pour lutter contre les salmonelles dans les abattoirs de porcs seront publiées dans le registre fédéral américain lundi prochain, selon le service de l’inspection et de la salubrité alimentaire du USDA.
Pour en savoir plus »

Une étude ouvre des possibilités de faciliter le diagnostic de la maladie de Glasser

Le  CReSA de Barcelone et le département de médecine vétérinaire de l’Université de Cambridge, ainsi que d’autres groupes de recherche européens, ont collaboré à la production d’une capsule bactérienne permettant d’identifier des séquences d’ADN d’Haemophilus parasuis.
Pour en savoir plus »

Réactivité sérologie croisée entre le vaccin du virus contre la grippe porcine et le virus porcin  américain actuel H3N2 et l’efficacité de ce dernier chez les porcs infectés par le H3N2 semblable au virus 2011-2012 H3N2v

Le virus de la grippe porcine aux États-Unis est complexe et dynamique. La vaccination visant à atténuer l’excrétion du virus peut limiter sa transmission parmi les porcs et les humains. Mais les vaccins doivent être perfectionnés.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mercredi, le 8 janvier 2014

Effet des chélates de zinc et la  valnémuline dans le traitement de la dysenterie porcine dans le cadre d’une épreuve de provocation

L’objectif de l’étude était d’établir l’effet des chélates de zinc, de la valnémuline et de la combinaison des deux sur l’excrétion de Brachyspira hyodysenteriae et les modifications morphologiques des muqueuses du colon dans le cadre d’un modèle expérimental de la dysenterie porcine.
Pour en savoir plus »

Diversité génétique d’ORF3 et des principaux gènes associés au virus de la DEP en Thaïlande

Les résultats de l’étude montrent que les virus observés dans les isolats de la DEP, responsables des éclosions en Thaïlande depuis son apparition en 2007, représentent des variants de ceux qui ont déjà été observés en Chine et en Corée.
Pour en savoir plus »

Description de l’utilisation des antimicrobiens et efficacité des traitements en Ontario chez les porcs grâce au programme de surveillance vétérinaire ontarien

Les auteurs de l’étude suggèrent d’adopter davantage de mesures préventives pour préserver la santé du troupeau afin de réduire l’utilisation des antimicrobiens  à la ferme, notamment l’amélioration de l’immunité par la vaccination, ainsi que la gestion et l’application de stratégies en matière de biosécurité.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : jeudi, le 9 janvier 2014

Premier cas de peste porcine africaine constaté en Ukraine depuis 2012

Un cas de peste porcine africaine a été observé dans la région de Luhansk, en Ukraine, le premier depuis 2012. Selon les services de presse du service phytosanitaire et vétérinaire de l’État.
Pour en savoir plus »

Sangliers sauvages trouvés porteurs d’anticorps de la pseudorage en Allemagne

Des anticorps de la pseudorage ont été détectés dans des carcasses de deux sangliers sauvages en Bavière, dans le sud de l’Allemagne. Cette maladie est officiellement éradiquée en production porcine en Allemagne.
Pour en savoir plus »

Différences dans les tendances évolutives des virus de la grippe H1N2 en Italie comparativement aux virus européens

Des virus (EU H1N2SIVs) de la grippe porcine européenne H1N2 sont apparus à la suite de réassortiments multiples chez les virus humains H1N1, H3N2et les virus de la grippe aviaire.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 10 janvier 2014

Étude danoise sur l’effet du zinc en santé porcine

L’apport de grandes quantités de zinc dans la ration des porcelets nouvellement sevrés augmente le taux de croissance et réduit l’incidence de la diarrhée.
Pour en savoir plus »

Analyse phylogénétique de souches du virus de la diarrhée épidémique porcine (DEP) dans le centre de la Chine, basée sur le gène ORF3 et les principaux épitopes neutralisants

Depuis 2010, la diarrhée épidémique porcine est réapparue dans le centre de la Chine et a eu un effet dévastateur sur l’industrie du porc.
Pour en savoir plus »

Éclosion possible de grippe porcine en 1892

Les virus de la grippe A sont mondialement enzootiques chez les populations porcines. La grippe porcine n’a été identifiée qu’en 1918, mais un rapport anecdotique laisse croire que la grippe porcine épizootique est apparue en Angleterre en 1892, au même moment qu’une épidémie explosive (ou récurrence pandémique) de la grippe humaine.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : lundi, le 13 janvier 2014

Les Danois s’attaquent à la maladie porcine la plus contagieuse au monde

DANEMARK – Une équipe de chercheurs internationaux tentent de mettre au point un nouveau vaccin plus efficace contre le SRRP, la plus importante maladie porcine contagieuse  au monde, qui coûte annuellement des sommes énormes  à la société et nuit au bien-être des animaux.
Pour en savoir plus »

Les camions sales constituent le maillon faible de la transmission des virus

Les transporteurs de bétail qui amènent des bovins au Canada et ramènent des porcs représentent une source d’inquiétude, car ils risquent de propager la diarrhée épidémique porcine.
Pour en savoir plus »

Facteurs de risques associés à la présence du virus de l’hépatite E dans les foies de porc et séroprévalence des porcs d’abattage : étude rétrospective dans 90 fermes en France

La fréquence des cas d’hépatite E sporadiques chez les humaines dans les pays industrialisés a augmenté au cours des dernières années. La consommation de produits de viande à base de foie cru ou insuffisamment cuit a été considérée comme une source importante d’infection chez les humains.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 14 janvier 2014

Le gouvernement fédéral nomme un nouveau vétérinaire en chef

Le gouvernement canadien vient de nommer un nouveau responsable de l’infrastructure nationale en santé publique vétérinaire, le Dr Harpreet S. Kochhar , en remplacement  du Dr Ian Alexander.
Pour en savoir plus »

ADVET – S : éducation avancée et formation en ligne en médecine vétérinaire porcine

Titre du cours : Diagnostic du SRRP, comment en offrir davantage à ses clients grâce à une interprétation précise et une application rigoureuse. Inscription  ADVET-S at: http://www.advet.net/course-listings/
Pour en savoir plus »

Surveillance de la résistance antibactérienne multiple dans des isolats ontariens d’Escherichia coli F4 porcin, Pasteurella multocida et Streptococcus suis et répercussions de l’éclosion  2004-2006 de maladies associées au circovirus porcin de type 2

L’objectif de cette étude était de décrire les diverses tendances de la résistance à de multiples antimicrobiens observée dans des isolats cliniques d’Escherichia coli F4, Pasteurella multocida et de Streptococcus suis provenant de porcs ontariens entre 1998-2010.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mercredi, le 15 janvier 2014

Le Code de pratiques mis à jour prêt pour la traduction et la publication

Le président du Comité d’élaboration du Code pour les porcs, rattaché au Conseil national pour les soins aux animaux d’élevage, signale que le Code de pratiques pour le soin et la manipulation des porcs au Canada a été approuvé et qu’il est maintenant prêt à être traduit et publié.
Pour en savoir plus »

L’association des médecins vétérinaires américains recommande une solution de rechange au traumatisme par objet contondant

L’industrie porcine américaine a de nouveau fait l’objet de vives critiques par deux vidéos clandestins en moins de trois semaines, visant carrément deux des plus gros clients de l’industrie américaine. Plusieurs détaillants ont réagi en s’interrogeant sur les méthodes de traumatisme par objet contondant à des fins d’euthanasie.
Pour en savoir plus »

Effets de la supplémentation alimentaire de la biomasse de fermentation de Bacillus subtilis LS 1-2 sur la performance de croissance, la digestibilité des éléments nutritifs, la microflore du caecum et la morphologie intestinale des porcelets en  sevrage

Les résultats de cette étude semblent montrer que la biomasse de fermentation de BS 1-2 a des effets bénéfiques sur la performance de croissance des porcelets en sevrage, le coefficient de digestibilité apparente des éléments nutritifs, la microflore caecale, les immunoglobulines du sérum et la morphologie intestinale.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : jeudi, le 16 janvier 2014

Les températures froides et humides pourraient contribuer à propager le virus de la DEP

Les températures glaciales dans une grande portion des États-Unis cette semaine qui ont été suivies de conditions plus tempérées pourraient favoriser la propagation d’une maladie porcine mortelle  maintenant présente dans 22 États et affectant des centaines de milliers de porcs.
Pour en savoir plus »

Diarrhée épidémique porcine : l'industrie en état d'alerte au Canada

L'industrie porcine canadienne met les bouchées doubles pour empêcher l'entrée au pays de la diarrhée épidémique qui a déjà causé la mort de plus d'un million de porcs dans 22 états américains, depuis sa découverte à la mi-mai en Amérique du Nord.
Pour en savoir plus »

Effet du transport et de l’endroit où se trouvent les porcs dans le camion sur les éraflures et la qualité de la viande des porcs de marché durant deux saisons

Les effets de la saison ( hiver versus été) , la durée du déplacement Te (T : 6, 12 et 18 h) et le compartiment où se trouve le porc dans le camion (C) sur les éraflures et la qualité de la viande ont été évalués chez 384 porcs placés dans la partie supérieure (C1), la partie supérieure arrière (C4), la partie supérieure médiane (C5) et la partie inférieure arrière (C10) du camion.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 17 janvier 2014

L’impact du virus de la DEP continue de prendre de l’ampleur

Le virus de la diarrhée épidémique porcine continue d’être un enjeu majeur en santé animale pour l’industrie porcine. Certains estiment que les pertes dues à cette maladie pourraient atteindre 3 millions de porcs cette année.
Pour en savoir plus »

Publication des résultats d’une étude latérale sur la propagation du virus de la DEP

L’Université du Minnesota a publié les conclusions préliminaires d’une étude latérale sur la propagation du virus de la diarrhée épidémique porcine. Les chercheurs précisent toutefois que les résultats vont changer avec la collecte et l’analyse des données subséquentes.
Pour en savoir plus »

Comparaison de  la sensibilité aux antimicrobiens parmi des isolats de Clostridium difficile provenant d’échantillons humains et porcins au Texas

La bactérie Clostridium difficile peut être très problématique en milieu hospitalier étant donné que la bactérie affecte surtout les individus dont la flore intestinale est altérée, notamment en raison de l’utilsation prolongée d’antibiotiques.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : lundi, le 20 janvier 2014

L’industrie canadienne du porc Canadian tente de désamorcer le virus mortel de la DEP

L’industrie canadienne se prépare activement à la possibilité de l’arrivée du virus de la DEP qui a tué plus d’un million de porcelets aux États et entraîné une montée en flèche des prix du porc le printemps dernier.
Pour en savoir plus »

Les porcheries ontariennes demeurent exemptes de la DEP

Étant donné que la diarrhée épidémique porcine n’est pas une maladie à déclaration obligatoire au Canada, les producteurs devraient mettre volontairement leur exploitation en quarantaine advenant une éclosion, mais ils ne recevraient pas d’indemnités, selon un porte-parole de l’industrie ontarienne.
Pour en savoir plus »

Présence de Clostridium difficile dans les intestins de porcs et de bovins et contamination des carcasses à l’abattoir en Belgique

La présente étude confirme que des animaux peuvent être vecteurs de C. difficile à l’abattoir et que leurs ribotypes sont identiques à ceux que l’on retrouve chez les humains. L’étude confirme aussi que la contamination de la carcasse se produit à l’abattoir.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 21 janvier 2014

Résultats positifs relatifs à la DEP : nouveaux records

Le nombre total d’échantillons et de cas diagnostiqués de la diarrhée épidémique porcine (DEP) se situe maintenant à 2271, selon Jackie Linden. Le virus a été détecté dans 23 États ; la Caroline du Sud vient en effet de signaler son premier résultat positif.
Pour en savoir plus »

Le virus porcin qui se propage aux États-Unis pourrait signifier la fin de l’industrie porcine en Nouvelle-Écosse

Les producteurs de porcs de la Nouvelle-Écosse estiment que leur industrie serait dévastée si le virus de la DEP traversait la frontière américaine jusque chez eux.
Pour en savoir plus »

Polymorphisme lié à la race du récepteur de type Toll (TLR2) et TLR4 et première évaluation sur leur lien avec la prévention contre Mycoplasma pneumoniae et des infections par des LPS bactériens

Les récepteurs de type Toll jouent un rôle déterminant dans l’immunité innée, et agissent à titre de récepteurs de reconnaissance des formes et de première barrière dans la défense de l’hôte contre les infections microbiennes.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mercredi, le 22 janvier 2014

La communication : une arme importante contre le virus de la DEP

Les efforts pour retracer et contenir la maladie sont grandement facilités lorsque les producteurs s’entretiennent avec leur vétérinaire et leurs collègues concernant tout changement sur le statut  de la DEP. Bien qu’un diagnostic positif soit pénible à communiquer, il s’agit là d’un acte responsable qu’il est nécessaire de faire.
Pour en savoir plus »

La tornade de la DEP soulève beaucoup d’émotivité

Il peut être extrêmement pénible de tout faire pour protéger ses porcelets d’un prédateur invisible qui rôde à son insu. D’abord une phase d’attente intense durant laquelle le producteur a l’impression de récolter le virus sur ses pneus dans tous les chemins qu’il parcourt.
Pour en savoir plus »

Conséquences de la restriction alimentaire et des surplus subséquents durant la gestation sur le développement de la glande mammaire et de la performance durant la lactation

La composition de la glande mammaire à la fin de la première lactation ainsi que la composition du lait n’ont pas été affectées par le traitement. En conclusion, la restriction alimentaire et les surplus de rations donnés durant la gestation ont eu des conséquences défavorables sur le poids vif de la truie, le gras dorsal, le développement de la glande mammaire, et l’expression génétique mammaire à la fin de la gestation, mais e taux de croissance des porcelets au cours de deux portées n’a pas été affecté.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : jeudi, le 23 janvier 2014

L’utilisation des antibiotiques à la ferme a chuté de 11 % au Danemark depuis 2009

Les producteurs Danois ont ainsi atteint l’objectif de la politique visant à réduire de 10 % l’utilisation d’antibiotiques dans les fermes d’élevage danoises grâce à une collaboration entre les éleveurs, les vétérinaires et les autorités publiques.
Pour en savoir plus »

Les difficultés associées à la biosécurité

La semaine dernière, j’ai visité une porcherie de truies environ 10 jours après une éclosion de DEP. J’étais là pour inspecter le système de ventilation, mais il était difficile de ne pas avoir de discussion avec les employés sur la situation. Lorsque ces éclosions intenses se produisent, cela est très pénible pour les préposés qui sont engagés pour leur aptitude à garder les porcs en vie.
Pour en savoir plus »

Les fibres des rations ont un effet sur la fonction de barrière exercée par la muqueuse intestinale et régularisent les bactéries intestinales chez les porcelets en sevrage

Les diverses sources de fibres ont eu différents effets sur la fonction de barrière de l’iléon et du colon. Le son de blé et la fibre de pois ont nettement amélioré la fonction de barrière intestinale, probablement en raison de changements dans la composition de la microflore et de modifications concomitantes dans l’expression du gène  TLR2.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 24 janvier 2014

Enquête sur la diarrhée épidémique porcine en Ontario : la province prend des mesures pour protéger l’industrie porcine

L’Ontario fait une enquête sur une ferme porcine du comté de Middlesex après une détection soupçonnée du virus de la diarrhée épidémique porcine (DEP). Le virus n’a pas d’effet sur la salubrité des aliments et ne présente pas de risque pour la santé humaine ou d’autres animaux.
Pour en savoir plus »

Identification et intervention rapides sont au cœur de la lutte pour contenir la DEP

Le directeur du Réseau canadien de surveillance de la santé porcine affirme que l’identification précoce et les interventions rapides sont indispensables pour contenir la propagation du virus de la diarrhée épidémique porcine si le virus s’introduit au Canada.
Pour en savoir plus »

Effets de la mycotoxine désoxynivalénol sur les paramètres hématologiques et biochimiques et des paramètres choisis du stress oxydatif chez les porcelets

Le désoxynivalénol (DON)est fréquemment détecté en concentration élevée dans des céréales dans les régions tempérées d’Europe. L’objectif de l’étude était d’établir l’effet du DON dans l’alimentation animale sur les paramètres hématologiques et biochimiques et des paramètres choisis du stress oxydatif chez les porcelets.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : lundi, le 27 janvier 2014

L’industrie canadienne du porc se mobilise contre l’éclosion de diarrhée épidémique porcine

L’Ontario Swine Heath Advisory Board estime que l’industrie canadienne du porc sera en  mesure de contenir la première éclosion de diarrhée épidémique porcine. Une exploitation de naissage-finition dans le comté de  Middlesex en Ontario a été la première ferme au Canada où fut confirmée la présence du virus de la DEP.
Pour en savoir plus »

L’Alberta met la PED sur la liste des maladies à déclaration obligatoire

La province de l’Alberta a officiellement déclaré que le virus de la diarrhée épidémique porcine et la gastroentérite étaient désormais des maladies à déclaration obligatoire en Alberta.
Pour en savoir plus »

Infections par le virus de la grippe  A chez les porcs : pathogenèse et diagnostic

La grippe a été reconnue comme maladie respiratoire chez les porcs depuis sa première apparition avec la pandémie humaine de grippe espagnole en 1918. Tous les virus importants de la grippe chez les porcs sont de type A, sous-types H1N1, H1N2 ou H3N2.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 28 janvier 2014

Suivi de l’enquête sur la diarrhée épidémique porcine : l’Ontario invite l’industrie porcine à respecter des protocoles rigoureux de biosécurité

L'Ontario a confirmé un deuxième cas de diarrhée épidémique porcine (DEP), alors qu'un troisième fait l'objet d'une enquête. Les deux cas ont été recensés dans la région de Chatham-Kent. Le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation de l'Ontario (MAAO) continue de collaborer de près avec les producteurs touchés, l'industrie porcine et l'Agence canadienne d'inspection des aliments pour affronter ce nouveau défi et s'assurer de la mise en œuvre des stratégies d'atténuation. En vertu de la Loi de 2009 sur la santé animale de l'Ontario, les vétérinaires sont tenus de déclarer sans tarder toute observation indiquant un risque important pour la santé animale.
Pour en savoir plus »

On recommande aux producteurs de porcs de resserrer leurs mesures de biosécurité à la suite du premier cas de DEP signalé au Canada

Le président du Manitoba Pork Council invite les producteurs de la province à resserrer leurs mesures de biosécurité à la suite du premier cas de DEP signalé au Canada. Le Manitoba Pork Council collabore avec le vétérinaire en chef de la province en vue de mettre en place un plan d’action visant à contenir la maladie advenant son apparition au Manitoba.
Pour en savoir plus »

Effets de la mycotoxine désoxynivalénol sur les paramètres hématologiques et biochimiques et des paramètres choisis du stress oxydatif chez les porcelets

Le désoxynivalénol (DON) est fréquemment détecté en concentration élevée dans des céréales dans les régions tempérées d’Europe. L’objectif de l’étude était d’établir l’effet du DON dans l’alimentation animale sur les paramètres hématologiques et biochimiques et des paramètres choisis du stress oxydatif chez les porcelets.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mercredi, le 29 janvier 2014

Les producteurs de porcs se font rassurer : on peut contenir la DEP

Le directeur du Réseau canadien de surveillance de la santé porcine affirme qu’en maintenant le cap sur la biosécurité, les producteurs de porcs peuvent protéger leurs troupeaux de la diarrhée épidémique porcine.
Pour en savoir plus »

On ne parle que du virus de la DEP dans les cercles de producteurs porcins

DEP, DEP, DEP : il semble que dans toutes les discussions ou appels téléphoniques ces jours-ci, on ne parle que de diarrhée épidémique porcine. Cette maladie préoccupe l’esprit de tous les producteurs. Les mesures extraordinaires de biosécurité utilisées pour tenter de protéger leurs exploitations de la DEP sont sans précédent.
Pour en savoir plus »

Perspective historique du virus de la grippe A (H1N2)

L’apparition du virus de la grippe A (H1N1)A(H1N1)pdm09) et sa transition au statut de pandémie en 2009 a illustré le potentiel des virus humains qui ont déjà circulé dans la population de réémerger chez les humains et de causer une pandémie des décennies après avoir circulé parmi les animaux.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : jeudi, le 30 janvier 2014

La circulation des camions constitue le principal risque de transmission de la DEP

Le directeur du Réseau canadien de surveillance de la santé porcine affirme que ce sont les camions en provenance des États-Unis et la circulation à l’intérieur du pays maintenant en provenance des régions infectées de l’Ontario qui constituent le plus grand risque de propagation de la DEP. Le virus se répand par les matières fécales, ce qui fait que tout ce qui est contaminé par du fumier représente un risque.
Pour en savoir plus »

Test de diagnostic de la DEP mis au point pour l’industrie porcine

Le collège de médecine vétérinaire de l’Université du Minnesota a annoncé avoir mis au point un deuxième test diagnostic pour détecter le virus de la DEP. Ce test permet de déceler la présence du virus et constitue une méthode précise pour repérer des antécédents d’exposition au virus.
Pour en savoir plus »

Virus de la pseudorage en Chine, 2012

En 2012, une éclosion d’une ampleur sans précédent en Chine a causé de lourdes pertes économiques à l’industrie porcine. Des isolats du virus épidémique de la pseudorage prélevés auprès de troupeaux porcins ont été analysés, confirmant que le virus de la pseudorage était l’agent étiologique de l’éclosion.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 31 janvier 2014

Les libéraux ontariens octroient 2 millions de dollars pour lutter contre la DEP

La première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, qui est également ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation de la province, a déclaré mardi que l’Ontario accordait deux millions de dollars pour aider l’Ontario Pork à limiter la propagation du virus mortel de la DEP dans les fermes ontariennes.
Pour en savoir plus »

La plus importante hausse hebdomadaire de cas de DEP aux États-Unis depuis la détection du virus

Les cas confirmés du virus fatal qui se répand aux États-Unis ont augmenté de 215, soit la plus importante hausse hebdomadaire enregistrée depuis sa première détection aux États-Unis, en avril 2013. Selon le réseau national des laboratoires en santé animale du USDA.
Pour en savoir plus »

Développement de la production d’immunoglobulines A dans l’intestin des porcelets en réaction à des facteurs innés et environnementaux

La présente étude porte sur le développement prénatal et postnatal de la production d’immunoglobulines A (IgA) chez les porcs. La production d’IgA est influencée par des facteurs génétiques intrinsèques dans le fœtus de même que par des facteurs environnementaux extrinsèques durant la période postnatale.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : lundi, le 3 février 2014

Le fait d’avoir été averti à l’avance donne aux producteurs de porcs canadiens un avantage contre la DEP

Selon un vétérinaire porcin du Manitoba, les producteurs canadiens ont l’avantage par rapport à ;leurs homologues américains d’avoir été prévenus au préalable des risques d’arrive prochaine de la diarrhée épidémique porcine (DEP).
Pour en savoir plus »

L’ACIA ouvre la voie à un vaccin contre le virus de la DEP à la suite des cas survenus en Ontario

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) délivrera des permis pour autoriser les vétérinaires à importer un vaccin contre le virus fatal détecté dans des fermes porcines ontariennes. Le ministre fédéral de l’Agriculture, Gerry Ritz, a déclaré que les études préliminaires ont montré que les porcs vaccinés développaient des anticorps contre le virus de la DEP.
Pour en savoir plus »

Effets des conditions de manutention et d’entreposage et d’un agent stabilisateur sur la détection de l’ARN viral provenant de fluides oraux porcins

On s’intéresse de plus en plus à l’utilisation des fluides oraux pour évaluer la santé du troupeau et documenter la circulation des virus au sein des populations porcines exploitées commercialement, mais on sait peu de choses sur la stabilité des virus dans les fluides oraux.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 4 février 2014

DEP : nouvelles souches de virus détectées chez les porcs américains

Les virus de cinq cas de diarrhée épidémique porcine (DEP) récemment analysés par l’Iowa State University présentent différentes séquences génétiques de ceux qui ont é té observés depuis avril 2013, et sont davantage apparentés à des souches isolées en Chine entre 2004 et 2012.
Pour en savoir plus »

Les producteurs de porcs sont invités à s’assurer que leurs protocoles de biosécurité sont à jour et bien appliqués

Le vétérinaire en chef de l’Ontario invite les producteurs de porcs à s’assurer que leurs protocoles de biosécurité sont respectés pour protéger leurs troupeaux de la DEP.
Pour en savoir plus »

Peste porcine africaine en Lituanie

Les autorités de Lituanie ont signalé le 27 janvier dernier leur intention d’abattre massivement les porcs sauvages en raison d’une éclosion de peste porcine africaine après que des pays voisins aient banni les importations de ce pays balte membre de l’UE.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mercredi, le 5 février 2014

Un laboratoire de recherche de l’Iowa identifie une nouvelle souche du virus de la DEP

Une nouvelle souche du virus de la diarrhée épidémique porcine (DEP) a été identifiée dans des échantillons prélevés en Illinois et au Missouri, selon un vétérinaire-cadre de l’Iowa State University. D’autres recherches devront être effectuées pour confirmer si la variante du virus est une mutation ou une introduction différente du virus d’origine.
Pour en savoir plus »

Le Conseil canadien du porc met en place un groupe de travail stratégique sur la DEP

À la suite de l’apparition du premier cas diarrhée épidémique porcine (DEP) sur une ferme ontarienne, la semaine dernière, le Conseil canadien du porc (CCP) a pris des mesures pour mettre en place un groupe de travail stratégique qui regroupe des intervenants majeurs du secteur, afin d’uniformiser les démarches pour lutter contre la DEP au Canada.
Pour en savoir plus »

Prévalence estimée et impact du syndrome d’échec de croissance en période péri-sevrage au Canada et aux États-Unis

Les objectifs de cette étude sont d’évaluer la prévalence du syndrome d’échec de croissance en période péri-sevrage dans les pouponnières des porcheries au Canada et aux États-Unis, évaluer le pourcentage de porcs affectés par ce syndrome au sein d’un lot en pouponnière, et établir un ordre des signes cliniques courants observés par les praticiens traitant ce syndrome dans les fermes commerciales.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : jeudi, le 6 février 2014

Diagnostics visant à évaluer la présence du virus de la DEP dans les fermes porcines

Il est plus difficile d’obtenir un diagnostic précis des maladies entériques chez les porcs depuis l’apparition de la diarrhée épidémique porcine (DEP) aux États-Unis. Il devient nécessaire de mettre en place différentes stratégies de diagnostic et divers outils d’analyse, selon le statut de l’infection  par la DEP et le contexte.
Pour en savoir plus »

La biosécurité est cruciale pour empêcher la DEP de s’introduire dans l’Ouest canadien

Le coordonnateur de la biosécurité pour l’Alberta Pork affirme que le renforcement des mesures de biosécurité demeure le meilleur moyen  de garder l’Ouest canadien exempt de la DEP.
Pour en savoir plus »

L’analyse séquentielle de tout le génome d’une souche coréenne du rotavirus  G11P[25] permet de retracer plusieurs épisodes de réassortiment entre porcs et humains

Un rotavirus rare,  RVA/humain-wt/KOR/CAU12-2/2012/G11P[25] a été détecté chez une jeune fille de 16 ans souffrant de fièvre et de diarrhée dans le cadre d’activités de surveillance en Corée du Sud, à l’aide  de cultures de cellules, et la séquence génomique complète a été établie et analysée.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 7 février 2014

Maxime Bernier se dit satisfait des mesures prises contre la DEP

Même si aucun vaccin n’a jusqu’ici prouvé son efficacité, Ottawa vient d’autoriser un accès d’urgence à un vaccin américain afin d’enrayer le virus de la diarrhée épidémique porcine (DEP). Député de Beauce et ministre d’État à l’Agriculture, Maxime Bernier admet que le fabricant du sérum effectue toujours des tests préliminaires, les mesures de biosécurité demeurant le meilleur moyen de prévention.
Pour en savoir plus »

La Russie bloque le porc européen en raison des craintes associées à la peste porcine africaine

Les autorités russes ont temporairement suspendu l’importation de porcs et de viande de porc en provenance des pays de l’Union européenne à la suite de la découverte d’une éclosion de peste porcine africaine en Lituanie et en Lettonie la semaine dernière.
Pour en savoir plus »

Séroprévalence de la grippe aviaire H9N2 parmi les résidents de ferme porcine en Chine

Dans certaines parties du sud de la Chine, certaines grosses exploitations porcines sont voisines de lacs et d’étangs qui hébergent plusieurs espèces d’oiseaux. Certaines fermes porcines font aussi l’élevage de volaille. Les fermes porcines en milieu rural chinois pourraient être à l’origine des éclosions de grippe aviaire.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : lundi, le 10 février 2014

L’industrie canadienne du porc se prépare à affronter diverses menaces en santé animale comme la DEP

Un vétérinaire du bureau du vétérinaire en chef du Manitoba affirme que les outils mis en place au cours des dernières années ont aidé l’industrie canadienne du porc à faire face à de nouvelles menaces, comme la diarrhée épidémique porcine.
Pour en savoir plus »

Partenariat entre MSD et une université néerlandaise pour la mise au point d’un vaccin contre le virus de la DEP

MSD Animal Health (connu aux États-Unis et au Canada sous l’appellation Merck Animal Health)  a annoncé la conclusion d’une entente de recherche avec l’Université d’Utrecht aux Pays-Bas en vue de tester un vaccin contre le virus de la DEP.
Pour en savoir plus »

Grand Valley Fortifiers utilisera des moulées exemptes d’ingrédient d’origine porcine dans les pouponnières

Depuis le début de l’éclosion de DEP, au Canada, le 22 janvier 2014, on s’interroge sur la possibilité que la moulée constitue un vecteur de transmission du virus. Grand Valley Fortifiers demande donc à ses clients de ne plus nourrir les porcelets avec Bionic®, BioForce® et BioPrime® (Phases de croissance 1 - 4) vendus depuis le 1er janvier 2014, puisque ces produits contiennent du plasma sanguin d’origine porcine qui pourrait être une source de transmission du virus de la DEP.

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 11 février 2014

Nouvelle souche du virus de la DEP détectée aux États-Unis

Selon le laboratoire de diagnostic vétérinaire de l’Université de l’État de l’Iowa, une seconde souche du virus de la diarrhée épidémique porcine a été détectée. Il semble que selon les données actuelles, cette souche soit un mutant du virus de la DEP déjà identifié chez les porcs américains.
Pour en savoir plus »

La moulée porcine pointée du doigt comme vecteur potentiel de la propagation du virus de la diarrhée épidémique porcine

De nouvelles données laissent croire que le virus de la diarrhée épidémique porcine pourrait aussi se propager par la moulée destinée aux porcs. Jusqu’à maintenant, on croyait que le virus ne pouvait se transmettre que par le fumier de porc ou entre les porcs.
Pour en savoir plus »

Effet in vitro du désoxynivalénol (DON) sur la réplication du virus du syndrome reproducteur et respiratoire porcin

Le désoxynivalénol (DON) est une mycotoxine produite par le champignon Fusarium. Parmi les animaux d’élevage monogastriques, les porcs sont ceux qui sont le plus vulnérables au DON, car cette toxine réduit considérablement leur ingestion alimentaire et diminue leur gain de poids.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mercredi, le 12 février 2014

L’ACIA explore le lien entre la moulée et le virus porcin de la DEP

L’Agence canadienne d’inspection des aliments explore la possibilité qu’il y ait un lien entre la moulée porcine et le virus de la DEP qui a décimé des millions de porcelets aux États-Unis et s’est répandu dans onze fermes ontariennes.
Pour en savoir plus »

Chapeau à l’Ontario Pork pour sa réaction rapide à la DEP

Les organisations agricoles, les gouvernements et les entreprises du secteur agricole devraient saluer les interventions en communications de l’Ontario Pork et de l’ Swine Health Advisory Board.
Pour en savoir plus »

Le vaccin vivant atténué et le vaccin inactivé chimériques contre le circovirus porcin (CVP)1-2 sont tous deux efficaces à induire une réponse immunitaire humorale et à réduire la virémie du CVP2ainsi que l’infection intrautérine chez les truies femelles en âge de se reproduire

L’objectif de cette étude pilote était d’établir l’efficacité d’un vaccin inactivé (1 ou 2 doses) et du vaccin chimérique inactivé et d’un vaccin vivant atténué chimériques contre le circovirus porcin chez des truies en ayant recours à un modèle utilisant la semence.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : jeudi, le 13 février 2014

Nouveau coronavirus découvert chez des porcs en Ohio : il ne s’agit pas de la DEP, mais les symptômes sont similaires

Un nouveau coronavirus a été identifié dans des échantillons de matière fécale provenant de porcs dans des fermes porcines de l’Ohio, selon le Département de l’Agriculture de l’Ohio.
Pour en savoir plus »

L’Europe se dirige-t-elle vers une crise de peste porcine africaine ?

La découverte de peste porcine africaine chez des porcs sauvages en Lituanie a plongé le marché européen de la viande porcine dans une crise. La Russie a immédiatement fermé ses frontières à toute importation de porcelets, de porcs reproducteurs ou de viande de porc provenant de l’UE.
Pour en savoir plus »

Effet de l’enrofloxacine à la phase de transmission  d’Haemophilus parasuis chez des porcs colonisés naturellement

Cette étude avait pour objectif de déterminer l’effet de l’enrofloxacine au stade de transmission d’Haemophilus parasuis chez des porcelets sevrés naturellement colonisés.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 14 février 2014

Comprendre les mécanismes  de survie du virus de la DEP

Là où il y a du fumier de porc, il y a un risque de présence du virus de la diarrhée épidémique porcine (DEP). Voilà une constatation redoutable, car le virus est excrété à des niveaux très élevés et il ne faut que de faibles quantités de ce dernier pour infecter les porcelets.
Pour en savoir plus »

Des scientifiques du principal établissement de recherche du Département américain de l’Agriculture à Washington en collaboration avec d’autres chercheurs dans le monde ont intensifié leurs efforts pour trouver des méthodes visant à freiner la propagation de la peste porcine africaine.

La peste porcine africaine est une maladie contagieuse virale présente chez les porcs d’élevage et les porcs sauvages. La maladie se transmet par des tiques qui se déplacent d’un animal à l’autre, par les ordures contenant de la viande infectée et sur les vêtements des gens qui se déplacent entre les fermes.
Pour en savoir plus »

Facteurs de risque individuels relatifs aux infections par Mycoplasma hyopneumoniae chez les porcelets non sevrés à l’âge du sevrage

Étant donné que les porcelets infectés agissent probablement à titre d’initiateurs de la transmission de l’agent pathogène dans les pouponnières et chez les porcs à l’engraissement, l’élimination des facteurs de risque décrits dans cette étude devrait contribuer à réduire le taux d’incidence des infections par M. hyopneumoniae, et à réduire la probabilité de la prévalence élevée de la maladie chez les porcs plus âgés.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : lundi, le 17 février 2014

Le virus de laDEP soupçonné à l’ÎPÉ et trois nouveaux cas en Ontario

Il s’agit des derniers développements concernant la DEP. Le virus a maintenant été détecté en Ontario, au Manitoba et un autre cas fait l’objet d’une enquête à l’Île-du-Prince-Édouard.
Pour en savoir plus »

Le virus de la DEP soupçonné dans une ferme porcine du Manitoba

Le Centre national des maladies animales exotiques de Winnipeg analyse des échantillons provenant d’une exploitation manitobaine de sevrage-finition où l’on soupçonne le premier cas du virus de la diarrhée épidémique porcine (DEP) au Manitoba.
Pour en savoir plus »

Survie de la bactérie Helicobacter suis dans de la viande de porc vendue au détail

La bactérie Helicobacter (H.) suis colonise les muqueuses gastriques des porcs dans le monde entier ; il s’agit de l’espèce la plus fréquente des espèces  d’Helicobacter autres que Helicobacter pylori chez les humains qui peut être transmise à ces derniers par la consommation de porc contaminé.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 18 février 2014

Dysenterie porcine au Royaume-Uni  les producteurs de porcs sont sur leur garde

BPEX rappelle aux producteurs de porcs de se montrer extrêmement vigilants en surveillant les symptômes de dysenterie porcine et en intensifiant les mesures de protection. A cette époque de l’année, les risques de dysenterie sont élevés et des cas ont été diagnostiqués dans le Yorkshire.
Pour en savoir plus »

Cours en ligne sur la peste porcine africaine

La peste porcine africaine est une maladie qui doit être obligatoirement déclarée à l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE). Il s’agit d’une des plus importantes maladies porcines  en raison des taux de mortalité élevés qui lui sont associés, l’absence de vaccin et, surtout, les restrictions commerciales qui y sont liées.
Pour en savoir plus »

Établissement 2012 des besoins en vitamine D chez les porcs en fonction des sources et des taux de cette vitamine dans les aliments

En nutrition porcine, on connaît peu de chose sur les exigences vitaminiques liées aux processus reproducteurs et à la santé osseuse, surtout en ce qui a trait à la vitamine D.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mercredi, le 19 février 2014

Les protocoles de biosécurité offrent une marge de manœuvre aux producteurs pour protéger leurs porcheries de la DEP

Le directeur du Réseau canadien de surveillance de la santé porcine affirme que les protocoles de biosécurité mis en place dans les fermes canadiennes au cours des trois ou quatre dernières années ont donné une certaine marge de manœuvre à l’industrie canadienne du porc dans la lutte contre la DEP.
Pour en savoir plus »

Déclaration de l'ACIA sur la présence du virus de la diarrhée épidémique porcine dans des aliments pour animaux

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) effectue des analyses scientifiques pour déterminer si des aliments pour animaux pourraient avoir contribué à la situation actuelle concernant le virus de la diarrhée épidémique porcine (vDEP). La DEP ne pose aucun risque pour la santé humaine ni pour la salubrité des aliments. Des mesures de biosécurité appropriées continuent d'être la première et la meilleure ligne de défense des producteurs de porcs pour lutter contre la DEP.
Pour en savoir plus »

Diversité génétique des rotavirus du groupe A chez les porcs du Canada

Les rotavirus du groupe A (RVA) chez les porcs ont fait l’objet de peu de recherches au Canada. Afin de combler cette lacune, des échantillons ont été prélevés durant une période de dix mois dans dix fermes porcines de finition au Québec, Canada.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : jeudi, le 20 février 2014

Le rappel volontaire de moulée par Grand Valley Fortifiers justifiée par de nouvelles preuves de l’ACIA

Le 9 février dernier, l’entreprise Grand Valley Fortifiers a  émis un avis de rappel et promis un remboursement complet de ses moulées en granulés pour porcelets, lesquelles contenaient du plasma sanguin.
Pour en savoir plus »

Le gouvernement de l’Î.P.É. approuve le financement pour l’assainissement et le dépistage des fermes

Les autorités de l’Î.P.É. ont confirmé que le virus contagieux  qui s’attaque aux porcs et a ravagé les troupeaux aux États-Unis a été détecté à l’Île-du-Prince-Édouard. Le gouvernement de la province a accordé une aide financière de 115 000 $ aux producteurs de porcs afin d’intensifier les mesures d’assainissement et de dépistage.
Pour en savoir plus »

Profilage sérologique de truies vaccinées contre Haemophilus parasuis et de leurs portées à l’aide d’une nouvelle épreuve d’absorption enzymatique  révèle les tendances prévues de réaction sérologique et de transfert d’anticorps maternels

La bactérie Haemophilus parasuis est un agent pathogène important sur le plan économique pour l’industrie porcine qui possède 15 sérotypes connus. Une épreuve d’absorption (ELISA) a été mise au point pour permettre de détecter des anticorps sériques dans les souches de référence de 13 sérotypes d’H. parasuis.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 21 février 2014

Un virus semblable au virus de la DEP détecté dans des fermes porcines de l’Ohio

Le Département de l’Agriculture de l’Ohio a annoncé qu’un nouveau coronavirus avait été détecté dans des échantillons de matière fécale porcine provenant de quatre fermes différentes de l’Ohio. Le virus ne se transmet pas aux humains ou à d’autres espèces animales et ne présente pas de risques de salubrité alimentaire.
Pour en savoir plus »

Des données laissent croire que la DEP pourrait être éliminée au Canada

Le directeur du Réseau canadien de surveillance de la santé porcine affirme que les avertissements préalables ont donné au Canada un avantage dans sa lutte contre la diarrhée épidémique porcine.
Pour en savoir plus »

Prévalence d’un variant Met-203 de type spaA dans des isolats d’Erysipelothrix rhusiopathiae et efficacité des vaccins contre le rouget du porc au Japon

Depuis 2009, les cas de rouget du porc sont à la hausse au Japon. Cette étude a évalué la prévalence, les caractéristiques des isolats d’Erysipelothrix rhusiopathiae au Japon, de 2008 à 2010, de même que l’efficacité des vaccins commerciaux existants contre le rouget.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : lundi, le 24 février 2014

Le Conseil consultatif ontarien sur la santé porcine croit que le virus de la DEP peut être stoppé en Ontario

Le président du Conseil consultatif ontarien sur la santé porcine croit que la source principale du virus de la DEP dans l’est du Canada a été stoppée. La présence de diarrhée épidémique porcine a été confirmée dans 20 fermes de l’Est du Canada.
Pour en savoir plus »

Premier cas de DEP signalé au Québec

Le ministère de l’Agriculture du Québec a confirmé le premier cas de diarrhée épidémique porcine dans la province dimanche.
Pour en savoir plus »

Étude –pilote sur la dynamique du Staphylococcus aureus CC398 résistant à la méthicilline associé au bétail dans les maisons de ferme

L’objectif de l’étude était de déterminer le taux d’hébergement à long terme et la dynamique de transmission du Staphylococcus aureus CC398 résistant à la méthicilline (SARM) associé au bétail chez les producteurs de porcs et les membres de leur famille, durant une période de six mois en 2009-2010, dans quatre fermes porcines au Danemark, en Belgique et dans les Pays-Bas.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 25 février 2014

Pour comprendre les mécanismes de survie du virus de la DEP

Là où il y a du fumier de porc, il y a risque que le virus de la diarrhée épidémique porcine s’introduise dans la porcherie. Cette constatation est particulièrement menaçante, car l’excrétion du virus se fait à des concentrations très élevées et les quantités requises pour infecter les porcs sont minimes.
Pour en savoir plus »

Les autorités ontariennes en santé porcine tentent de limiter la propagation de la DEP jusqu’à ce que les températures soient plus chaudes

Selon le président du conseil consultatif ontarien de la santé porcine, les autorités en santé porcine mettent l’accent sur le dépistage rapide et les mesures pour contenir la propagation de la diarrhée épidémique porcine.
Pour en savoir plus »

Nouveau président élu: Conseil canadien de la santé porcine

Ottawa (Ontario) – 21 février 2014 – Plus tôt cette semaine, le Conseil canadien de la santé porcine (CCSP) a élu M. Brian Sullivan comme président. M. Sullivan est administrateur du CCSP représentant les fournisseurs canadiens des génétiques, et il est aussi le directeur général du Centre canadien pour l'amélioration des porcs. M. Stewart Cressman, producteur de l'Ontario et l'un des administrateurs représentant le Conseil canadien du porc, a été élu trésorier pour pourvoir au poste laissé vacant par M. Sullivan.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mercredi, le 26 février 2014

Cours d’été de l’Association canadienne d’épidémiologie et de médecine préventive vétérinaire et de Epi on the Island

Les cours d’été de l’Association canadienne d’épidémiologie et de médecine préventive vétérinaire et de Epi on the Island se dérouleront du 5 au 13 juin dans le cadre du Congrès de l’association vétérinaire.
Pour en savoir plus »

Le syndrome de dépérissement du porc en post-sevrage dans cinq provinces canadiennes et 11 États américains

Le relativement nouveau syndrome de dépérissement du porc en post-sevrage a été détecté dans cinq provinces canadiennes et 11 états américains jusqu’à maintenant. Ce syndrome a été décrit en 2012 dans le cadre du congrès de l’IPVS en Corée du Sud.
Pour en savoir plus »

Résidus de tétracycline dans l’estomac des porcs après administration du médicament dans l’eau dans une ferme porcine

La tétracycline est un antibiotique à large spectre utilisé pour traiter les infections chez les porcs.  Les concentrations maximales de résidus dans les tissus de l’estomac des porcs en Russie, en Europe et aux États-Unis sont respectivement de 10, 200 et 2000 ppb.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : jeudi, le 27 février 2014

Les producteurs de porcs sont invités à miser sur leurs propres mesures de biosécurité pour éviter la DEP

Le directeur des services aux producteurs de Sask Pork affirme qu’il est de la responsabilité de chaque producteur de porcs d’assurer le respect du protocole de biosécurité dans son exploitation afin de la protéger de la diarrhée épidémique porcine.
Pour en savoir plus »

Une nouvelle réglementation pour le secteur porcin renforce le secteur canadien de l’élevage

Après de longues consultations, le gouvernement Harper adopte une réglementation pour renforcer le secteur de l’élevage en augmentant la capacité de ce dernier à faire le suivi des déplacements des animaux de la ferme à l’abattoir dans le cadre d’un système national obligatoire de traçabilité porcine.
Pour en savoir plus »

Supplémentation en fer chez les porcelets non sevrés : comment corriger l’anémie causée par des carences en fer sans affecter les concentrations d’hepcidine plasmatique

L’objectif de la présente étude était d’établir un protocole optimisé d’administration de fer dextran à des porcelets nouveau-nés, qui permet de mieux répondre aux besoins en fer pour l’érythropoïèse.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 28 février 2014

La crainte du virus de la DEP incite l’USDA à interrompre les visites de ferme visant à recueillir les données pour le rapport Hogs & Pigs

Afin de respecter les protocoles de biosécurité et de réduire le risque de propager le virus de la diarrhée épidémique porcine, le USDA demande aux producteurs de transmettre les données requises pour le rapport Hogs & Pigs en ligne ou par la poste plutôt que d’aller recueillir les données a la ferme.
Pour en savoir plus »

Une analyse de risques sur la DEP au Québec montre que les coûts pourraient atteindre 40 millions de dollars

Une analyse des risques associés à la DEP montre que l’infection pourrait entraîner des coûts de 40 millions de dollars la première année.  Le Centre d’amélioration du porc du Québec, en partenariat avec le ministère de l’Agriculture du Québec, l’Équipe québécoise de santé porcine et les Éleveurs de porcs du Québec ont réalisé une analyse de risques sur la diarrhée épidémique porcine au Québec, et élaboré des stratégies d’atténuation des risques ainsi qu’une évaluation des coûts éventuels qui y sont associés.
Pour en savoir plus »

Exigences 2012 en vitamine D axées sur les formes alimentations et les concentrations en vitamine D

En nutrition porcine, on connaît peu de choses sur les besoins en vitamines associés aux processus de reproduction et à la santé osseuse, surtout en ce qui a trait à la vitamine D. Les suppléments de vitamine D sont le plus souvent ajoutés à la moulée sous forme de cholécalciférol (vitamine D3),  transporté vers le foie et hydroxylé en hydroxycholécalciférol  25- [25(OH)D3], un métabolite maintenant offert sur le marché de l’alimentation porcine.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : lundi, le 3 mars 2014

Le vaccin contre la DEP n'est pas efficace

Le vaccin mis au point contre la diarrhée épidémique porcine ne réussit pas à protéger les porcelets, affirme un vétérinaie porcin du Prairie Swine Health Services.
Pour en savoir plus »

Exigences fédérales sur la traçabilité des porcs publiées le 26 février  2014

Les exigences fédérales sur l'identification des porcs et le signalement de leurs déplacements entreront en vigueur le 1er juillet pour les porcs et le 1er juillet 2015 pour les sangliers sauvages.
Pour en savoir plus »

La croissance et le développement reproducteur des porcelets mâles sont plus vulnérables au stress maternel de mi-gestation que les porcelets femelles

Chez bon nombre d'espèces de mammifères, le stress prénatal masculinise les femelles et féminise les mâles, perturbant ainsi leur  capacité de reproduction.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 4 mars 2014

Diarrhée porcine: le NPD réclame un débat d’urgence

Le Parti néo-démocrate (NPD) demande la tenue d’un débat d'urgence à la Chambre des communes afin de déterminer les mesures à prendre pour contenir l'éclosion du virus mortel qui affecte les porcs de quatre provinces canadiennes.
Pour en savoir plus »

D’importantes réductions dans l’offre de porcs en raison de la DEP

J’ai été hésitant à estimer les réductions d’approvisionnement dues à la DEP en raison de la nature incomplète des données qui ont été rendues publiques par les laboratoires de diagnostic de maladies animales.
Pour en savoir plus »

Propriétés génétiques des souches endémiques chinoises du virus de la diarrhée épidémique porcine isolées depuis 2010

Des éclosions de diarrhée aiguë causées par le virus de la diarrhée épidémique porcine (DEP) ont été observées dans diverses provinces en Chine depuis septembre 2010.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mercredi, le 5 mars 2014

Mise à jour : Enquête de l'Agence canadienne d'inspection des aliments à l'effet que des aliments du bétail pourraient être la source de la diarrhée épidémique porcine (DEP)

Les analyses scientifiques effectuées par l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) ne permettent pas de confirmer l'existence d'un lien entre les aliments du bétail contenant du plasma sanguin et les cas de diarrhée épidémique porcine (DEP) signalés au Canada.
Pour en savoir plus »

L’Université du Kansas examine de plus près la transmission du virus de la DEP et les sources alimentaires

Une éclosion récente du virus de la DEP au Canada a incité les autorités en santé animale à se pencher sur les sources possibles de l’infection, incluant la protéine de plasma sanguin, un ingrédient couramment utilisé dans les moulées destinées aux porcelets sevrés précocement.
Pour en savoir plus »

Analyses in vitro et ex vivo des  co-infections entre les virus de la grippe porcine et celui du syndrome respiratoire et reproducteur porcin

Les maladies virales respiratoires demeurent problématiques chez les porcs. Parmi les virus, celui du syndrome respiratoire et reproducteur porcin et celui de la grippe porcine, seuls ou en combinaison, sont les deux principaux facteurs contributifs des maladies pulmonaires infectieuses.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : jeudi, le 6 mars 2014

Les échantillons environnementaux positifs mettent en lumière l’importance de l’inspection détaillée des camions et du matériel

La semaine dernière, le vétérinaire en chef de la Saskatchewan a signalé la présence d’un échantillon environnemental positif pour la GEI et la DEP dans des bottes souillées qui se trouvaient dans une remorque retournée en Saskatchewan après avoir déchargé des porcs dans un abattoir de l’Iowa. Le camion avait été désinfecté, mais non les bottes.
Pour en savoir plus »

Les vétérinaires porcins surveillent les possibilités de nouvelles maladies

Les données les plus récentes sur le virus de la DEP ont fait l’objet de discussions au cours de la 45e assemblée annuelle de l’association américaine des vétérinaires porcins, tenue à Dallas au Texas, cette semaine, mais plusieurs conférenciers ont aussi réexaminé le rôle des vétérinaires porcins dans la découverte et le partage de l’information sur les éclosions de nouvelles maladies, dont la DEP est le plus récent exemple.
Pour en savoir plus »

Distribution de sérotypes et de génotypes d’espèces de Salmonella enterica en production porcine française

La population de Salmonella observée à divers stades de production porcine en France a été caractérisée en vue d’analyser la distribution et la propagation de Salmonella dans la chaîne de production porcine.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 7 mars 2014

Annonce de la mise à jour du Code de pratiques

Après trois ans de consultations auprès de toute la gamme d’intervenants concernés et d’une période de commentaires publics de 60 jours marquée par une participation record, sur le plan de la diversité des interventions comme du nombre de commentaires, la mise à jour du Code de pratiques sur le soin et la manipulation des porcs est maintenant officielle.
Pour en savoir plus »

Préoccupations relatives au contrôle de la peste porcine classique en Roumanie

L’Office alimentaire et vétérinaire de l’UE (OAV) a exprimé certaines inquiétudes à la suite d’un audit du programme d’éradication roumain de la peste porcine classique qui s’est déroulé en septembre 2013.
Pour en savoir plus »

La prise orale d’antimicrobiens accroît l’antibiorésistance d’E. coli porcin

En production porcine, les antimicrobiens administrés au bétail sont habituellement administrés par enclos  dans la moulée, ce qui signifie que le traitement s’adresse aux animaux sains comme aux animaux malades.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : lundi, le 10 mars 2014

Les craintes concernant les pertes dues à la DEP font grimper les prix des porcs

Le directeur de la gestion des risques auprès de h@ms Marketing Services estime que les craintes liées à une pénurie éventuelle de porcs d’abattage font augmenter les prix des porcs sur pied.
Pour en savoir plus »

Les cas de DEP en hausse aux États-Unis

Le nombre de cas confirmés de DEP à la semaine se terminant le 1er mars aux États-Unis est de 4106 cas répartis dans 26 États, selon un communiqué diffusé jeudi par le réseau national des laboratoires en santé animale du USDA.
Pour en savoir plus »

La proximité résidentielle d’une grande quantité de porcs dans les fermes d’engraissement est associée à un risque accru de colonisation par Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline au moment de l’admission dans des hôpitaux ruraux de l’Iowa

Parmi 1036 patients, le fait d’habiter dans un rayon d’un mille d’une grosse exploitation porcine a été associé à un risque de près de deux fois supérieur  de colonisation par Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline au moment de l’admission à l’hôpital (risque relatif, 1,8786 [intervalle de confiance 95 %, 1,0928 à 3,2289).
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 11 mars 2014

Virus de la DEP : désastre à venir en UE

La peste porcine africaine est aux portes de l’Europe de l’Est, mais on estime aussi que l’Europe doit se préparer à la dévastation causée par la diarrhée épidémique porcine en Amérique du Nord.
Pour en savoir plus »

Les risques de DEP entraînent la nécessité d’une certification pour l’importation

Le virus de la DEP a récemment atteint le Dakota du Nord et les risques qui y sont associés étant  énormes, tous les porcs qui arrivent dans cet État doivent être accompagnés d’un certificat de santé confirmant qu’ils n’ont pas été exposés au virus de la DEP.
Pour en savoir plus »

Grande diversité des génotypes pathogènes humains d’ Enterocytozoon bieneusi chez les porcs dans le nord-est de la Chine

Malgré les progrès qui ont permis de mieux définir les génotypes d’ Enterocytozoon bieneusi dans le monde, peu d’enquêtes ont été documentées sur ce protozoaire pathogène omniprésent chez les mammifères en Chine, surtout en ce qui concerne son rôle dans la transmission zoonotique de la microsporidiose.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mercredi, le 12 mars 2014

Le virus du SRRP signalé chez des porcs en Suisse

Les autorités vétérinaires suisses ont signalé la présence d’infections subcliniques du syndrome reproducteur et respiratoire porcine dans des échantillons provenant d’une exploitation de naissage-finition dans le canton de Lucerne, en Suisse.
Pour en savoir plus »

DEP : une lumière au bout du tunnel ?

Il pourrait y avoir de la «lumière au bout du tunnel » de la DEP, selon  un vétérinaire porcin de l’Illinois. Selon lui, on sait maintenant que si on ferme le troupeau et qu’on l’expose au virus, il retrouvera sa productivité si des mesures appropriées sont prises.
Pour en savoir plus »

Un gain de poids excessif durant la gestation entraîne des signes précoces de syndrome métabolique dans le cadre d’un modèle porcin de programmation fœtale

On possède peu de données sur les répercussions du gain de poids maternel sur la progéniture, malgré des preuves qui démontrent qu’un gain excessif de la truie accroît les risques d’obésité et de syndrome métabolique chez les porcelets.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : jeudi, le 13 mars 2014

L’industrie porcine réinvestit dans la lutte contre la DEP

Le National Pork Board américain a annoncé mardi qu’il injectait un million de dollars additionnels pour lutter contre la propagation du virus de la diarrhée épidémique porcine, maintenant présente dans 26 États.
Pour en savoir plus »

Présence soupçonnée de DEP dans le cheptel porcin japonais

La DEP serait à l’origine d’une éclosion de diarrhée chez des porcelets dans une ferme porcine de Kyushu, au Japon.
Pour en savoir plus »

Réaction diversifiée selon les truies au syndrome reproducteur et respiratoire porcin

Le syndrome reproducteur et respiratoire porcin (SRRP) est une maladie virale qui a des effets négatifs sur la reproduction des truies. La sélection génétique visant à améliorer la réaction des truies au SRRP pourrait être une mesure pour lutter contre la maladie.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : lundi, le 24 mars 2014

Suivi sur la DEP aux États-Unis : 27 États affectés

Le nombre total de fermes infectées par la DEP aux États-Unis maintenant 4757.  Le réseau national des laboratoires en santé animale signale 296 nouveaux cas pour la semaine se terminant le 15 mars 2014.
Pour en savoir plus »

La confirmation de la présence de coronavirus porcin en Ontario démontre l’importance de renforcer la biosécurité

Le directeur du Réseau canadien de surveillance de la santé porcine affirme que la confirmation de la présence du coronavirus porcin Delta dans six fermes ontariennes montre bien l’importance de faire preuve d’une grande vigilance en matière de biosécurité.
Pour en savoir plus »

L’infection par le virus hautement pathogène du syndrome reproducteur et respiratoire porcin entraîne des dommages pulmonaires aigus chez les porcs infectés

Le virus hautement pathogène du syndrome reproducteur et respiratoire porcin a d’abord été caractérisé en Chine, en 2006. Le virus a causé de lourdes pertes économiques à la production porcine chinoise au cours des dernières années.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 24 mars 2014

L’industrie porcine réagit proactivement à la détection d’un échantillon environnemental positif Sample

La vétérinaire en chef de la Saskatchewan signale que l’industrie porcine de la province a renforcé ses mesures de biosécurité à la suite de la détection d’un échantillon environnemental positif  porteur de GET et de DEP en févrie
Pour en savoir plus »

LA biosécurité est au cœur de la lutte contre la DEP au Canada

La diarrhée épidémique porcine a ravagé le cheptel porcin américain en 2013. Pendant ce temps, l’industrie canadienne a eu le temps de se préparer à faire en sorte que la maladie n’ait pas un impact aussi extrême sur le secteur en misant sur la biosécurité.
Pour en savoir plus »

Identification de Brucella suis chez des porcs sauvages dans certains États américains

Des analyses sérologiques actuellement offertes pour le diagnostic de la brucellose détectent des anticorps associés à Brucella, mais ne permettent pas de distinguer entre les différentes espèces de Brucella.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mercredi, le 26 mars 2014

Le président de l’OSHAB réclame une stratégie nationale pour fermer le portail d’entrée des maladies porcines en Amérique du Nord

Le président de l’Ontario Swine Health Advisory Board réclame la mise en place d’une stratégie nationale pour travailler de concert avec l’USDA et d’autres organismes américains en vue de fermer le portail par lequel les maladies porcines entrent en Amérique du Nord.
Pour en savoir plus »

Des extraits végétaux utilisés comme anti-inflammatoires pour les porcs

De nombreuses maladies porcines sont invasives et coûteuses pour les producteurs. Des porcs atteints du syndrome reproducteur et respiratoire porcin, ou infectés par E.coli ont reçu des extraits végétaux qui ont exercé une certaine efficacité.
Pour en savoir plus »

Présence et gravité de lésions pulmonaires chez des porcs d’abattage vaccinés contre Mycoplasma hyopneumoniae selon différentes stratégies

Différentes stratégies de vaccination contre Mycoplasma hyopneumoniae ont été adoptées dans le monde. Des rapports de terrain indiquent que les vaccins actuellement offerts offrent divers niveaux de protection.  L’objectif de la présente étude était de comparer l’efficacité de trois vaccins commerciaux largement utilisés contre  M. hyopneumoniae dans des conditions de terrain.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : jeudi, le 27 mars 2014

Le virus de la DEP doit être contenu et éradiqué du Canada

Les producteurs de porc du Canada continuent de prendre les mesures nécessaires pour ralentir la propagation de virus tels que celui qui cause la diarrhée épidémique chez les populations porcines au Canada. Ce virus ne représente aucun risque pour la santé humaine ni pour la salubrité des aliments, mais fait tout de même des ravages au sein des troupeaux d'élevage. Il faut en faire une priorité et étudier toutes les mesures possibles pour réduire les risques de transmission.
Pour en savoir plus »

Collaborez avec votre vétérinaire pour lutter contre le virus de la DEP avant que la maladie ne s’attaque au troupeau

Les producteurs de porcs et leur vétérinaire devraient mettre au premier plan leur lutte contre le virus de la DEP avant que la maladie frappe, selon un spécialiste du porc de l’Université du  Missouri. Il suggère aux producteurs d’établir une relation vétérinaire-client-patient si ce n’est pas déjà fait.
Pour en savoir plus »

Effet de la vaccination contre le circovirus de type 2 (CVP2) chez des porcelets virémiques  après une infection expérimentale

L’étude avait pour objectif d’évaluer l’effet des vaccins contre le circovirus porcin de type 2 (CVP2) (PCV2) chez des porcelets virémiques et séropositifs nés de mères infectées par le CVP2  ainsi que chez des porcelets nfedctés expérimentalement après la naissance.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 28 mars 2014

Les producteurs de porcs invités à considérer les parcs de rassemblement comme porteurs de la DEP

Un spécialiste du soin aux animaux du Manitoba Pork Council conseille aux producteurs de porcs de considérer les parcs de rassemblement comme étant porteurs de la DEP.
Pour en savoir plus »

Le virus de la DEP provoque de plus grandes pénuries de stocks de porcs vivants que prévu

L’effet d’ensemble du virus de la DEP sur l’approvisionnement américain en porcs vivants sera plus marqué et plus long qu’on l’a d’abord cru.
Pour en savoir plus »

Apport de métaux lourds en trace dans la moulée porcine aux États-Unis et leur rôle dans la persistance de Samonella présentant une multirésistance aux antimicrobiens

Les conclusions de l’étude indiquent une forte corrélation entre la tolérance aux métaux lourds et la résistance antimicrobienne, particulièrement en ce qui a trait aux sérovars de Salmonella qui sont importants en santé publique.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : lundi, le 31 mars 2014

Le cheptel américain diminue moins vite que prévu malgré le virus mortel qui s’attaque aux porcs

Le cheptel américain a moins diminué que ce que l’on craignait au cours du dernier trimestre comparativement à l’an dernier,  ce qui fait que les prévisions commerciales sont largement dépassées. Les données laissent croire que le virus de la diarrhée épidémique porcine n’a pas été aussi dévastateur que prévu par l’industrie entre décembre et février.
Pour en savoir plus »

Consultations en vue pour formuler des stratégies nationales sur la prévention des maladies porcines

Le président du Conseil canadien de la santé porcine propose d’adopter une stratégie nationale pour s’attaquer aux maladies porcines afin d’être en meilleure position de lutter contre la DEP et la prochaine menace qui pourrait survenir.
Pour en savoir plus »

Effet du stress immunologique sur l’expression neuroendocrinienne et génique chez différentes races de porcs

Le stress immunologique représente le statut immunologique d’un animal lorsqu’il est contaminé par des bactéries ou virus. Ce stress est associé à des réactions immunologiques, neurologiques et endocriniennes.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 1 avril 2014

Les camionneurs de retour au Canada en provenance d’abattoirs américains sont invités à se rendre à des postes de lavage canadiens accrédités

Le directeur général du Manitoba Pork Council invite les camionneurs qui reviennent au Manitoba après avoir livré des porcs à des abattoirs américains à faire laver leur camion et leur remorque dans des postes de lavage au Manitoba.
Pour en savoir plus »

La peste porcine africaine continue de se répandre en Russie

Alors que les premières éclosions de peste porcine africaine ont été observées dans l’Est de l’Union européenne, la maladie fait rage en Russie depuis six ans et les vétérinaires prédisent une aggravation de la situation en 2014.
Pour en savoir plus »

UN respect rigoureux des mesures de biosécurité donne une certaine marge de manœuvre contre la DEP aux producteurs de porcs

Le directeur du Réseau canadien de surveillance de la santé porcine  affirme qu’un respect rigoureux des mesures de biosécurité a donné une marge de manœuvre aux producteurs canadiens dans leur lutte contre la DEP. Au Canada, le virus de la diarrhée épidémique porcine demeure concentré en Ontario, une porcherie est infectée au Québec et le virus est maîtrisé au Manitoba, alors qu’à l’Île-du-Prince-Édouard, il ne reste qu’un troupeau infecté.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mercredi, le 2 avril 2014

La recherche montre que le virus de la DEP est mille fois plus contagieux que des coronavirus similaires

Le conseiller technique pour le secteur porcin auprès de la division Ouest d’Elanco au Canada affirme que l’expérience américaine montre que le virus de la diarrhée épidémique porcine est des milliers de fois plus contagieux que des coronavirus similaires.
Pour en savoir plus »

Le Mexique est déclaré exempt de pseudorage

Le secrétariat à l’Agriculture du Mexique a déclaré que le Mexique était exempt de pseudorage. Cette déclaration facilitera la commercialisation des porcs et de leurs produits et sous-produits et aura un impact positif sur le développement de la production porcine au pays.
Pour en savoir plus »

Estimation de la prévalence et de l’impact du syndrome de dépérissement post-sevrage au Canada et aux États-Unis

L’étude a pour objectif d’évaluer la prévalence du syndrome de dépérissement post-sevrage dans les pouponnières canadiennes et américaines, d’estimer les pourcentages de porcelets affectés de ce syndrome dans les pouponnières et de classer les signes cliniques observés par les vétérinaires , qui sont en lien avec le syndrome dans les exploitations commerciales.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : jeudi, le 3 avril 2014

Les pertes de porcs dues à la DEP pourraient diminuer durant l’été

Les effets du virus de la DEP se sont fait davantage sentir durant les gros mois d’hiver, de décembre à février, selon l’économiste agricole de l’université de Purdue, Chris Hurt, mais les pertes pourraient bientôt diminuer avec la venue des températures plus douces.
Pour en savoir plus »

Le renforcement des mesures de biosécurité a contribué au succès de la lutte contre la DEP au Canada

Le président du Conseil canadien de la santé porcine estime que les efforts déployés au cours des quatre dernières années pour améliorer la biosécurité dans les exploitations porcines canadiennes  ont contribué à contenir la propagation de la DEP au Canada.
Pour en savoir plus »

Circovirus porcins : une perspective historique

Les circovirus porcins appartiennent au genre Circovirus et à la famille des  Circovirida. Ils sont les plus petits virus connus qui se répliquent de manière autonome dans les cellules de mammifères.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 4 avril 2014

Le virus de DEP aura des répercussions sur les prix en 2014

Selon des spécialistes de l’université de l’Ohio, même si l’apparition du virus de la DEP aux États-Unis remonte à avril 2013, il reste que la maladie a causé de lourdes pertes à toute la production porcine au pays et que la situation aura un effet sur l’offre de produits de porc et sur le prix de ces derniers en 2014.
Pour en savoir plus »

Le Royaume-Uni évalue un exercice national de mesures d’urgence en cas de maladie porcine

Un exercice a été réalisé en 2013 au Royaume-Uni pour simuler une éclosion nationale de peste porcine classique et tester les plans existants et les politiques de lutte et d’éradication de maladie exotique importante à déclaration obligatoire. L’exercice vient de faire l’objet d’un rapport d’analyse.
Pour en savoir plus »

Modèle stochastique des stratégies de lutte contre le syndrome respiratoire et reproducteur porcin dans une exploitation porcine aux États-Unis

L’étude en question a permis de conclure que l’immunisation massive répétée avec un vaccin vivant modifiée contre le SRRP avec fermeture de troupeau ou acclimatation des cochettes était le scénario qui offrait le plus de possibilités de parvenir à une situation stable. Il demeure toutefois nécessaire d’évaluer les coûts des stratégies de lutte.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : lundi, le 7 avril 2014

Les substances liquides riches en éléments nutritifs : à surveiller durant les éclosions de DEP

Dans le cas des nouvelles éclosions de DEP à des fermes de reproduction porcine, la pratique qui semble le plus efficace pour lutter contre la propagation du virus consiste à sevrer immédiatement tout porcelet en mesure de passer à l’alimentation sèche. Mais, durant cette transition, il reste indispensable de maintenir un apport adéquat d’éléments nutritif, souvent difficile à obtenir lorsque le porcelet passe du lait au solide.
Pour en savoir plus »

Programme de santé animale prolongée au Royaume-Uni jusqu’en 2015

Le BPEX Pig Health Scheme (BPHS) a été prolongé pour 12 autres mois, selon le conseil d’administration de BPEX. L’agence continuera de collaborer avec la Food Standards Agency (FSA) et les abattoirs pour élaborer un programme de qualité similaire permettant de recueillir des données post mortem sur des questions de santé porcine.
Pour en savoir plus »

Le devenir des antimicrobiens et des gènes de résistance antimicrobienne dans du fumier de porcs  entreposé expérimentalement

Le devenir de trois antibiotiques (bacitracine, chlortétracycline et tylosin) et de deux classes de gènes de résistance antimicrobienne (ARGs), tet et erm, a été surveillé dans du lisier de porcs entreposé en conditions anaérobies.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 8 avril 2014

La Chine interrompt les importations de porcs vivants en provenance des États-Unis en raison de la DEP

La Chine a arrêté de délivrer des permis d’importations de porcs vivants en provenance des États-Unis par crainte du virus de la DEP. Les deux pays  devront s’entendre sur un protocole de dépistage avant que la Chine autorise de nouveau les importations.
Pour en savoir plus »

Les immunoglobulines représentent un atout important du colostrum dans la lutte contre le virus de la DEP

La récente éclosion du virus de la diarrhée épidémique porcine  met en lumière l’Importance des immunoglobulines dans le colostrum des truies pour les nouveau-nés.
Pour en savoir plus »

Développement d’épreuves PCR multiplexes pour l’identification de 33 sérotypes de Streptococcus suis

La bactérie Streptococcus suis est un important agent zoonotique causant de graves maladies chez les porcs et les humains. Jusqu’à maintenant, 33 sérotypes de S. suis ont été identifiés selon des différences antigéniques observées dans polysaccharide capsulaire.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mercredi, le 9 avril 2014

Le renforcement des mesures de biosécurité a permis à la Saskatchewan de tenir la DEP à l’écart

Le président du Saskatchewan Pork Development Board affirme que c’est la vigilance de l’industrie porcine de la province qui a permis de garder la DEP à l’écart. Bien que le virus de la DEP se soit répandu aux états-Unis au cours de la dernière année, l’infection s’est limitée au Canada à quelques cas en en Ontario, et des cas isolés au Manitoba, au Québec et à l’Î.-P.É.
Pour en savoir plus »

Est-ce que les rotations en tout plein/tout vide peuvent briser le cycle vital du virus de la DEP ?

Poursuivant l’objectif de briser le cycle vital du virus de la DEP dans les porcheries de reproduction sans avoir recours à la médication, Mark Anderson d’ Absolute Swine Insemination Co. (ASIC) a mis en place un groupe de discussion pour les producteurs de porcs, les vétérinaires et les autres intervenants du secteur.
Pour en savoir plus »

Étude cohorte sur la colonisation d’Actinobacillus pleuropneumoniae chez les porcs non sevrés

La bactérie Actinobacillus pleuropneumoniae provoque une maladie respiratoire chez les porcs et, malgré le recours à des mesures de prévention comme la vaccination et les antimicrobiens, des éclosions cliniques continuent de survenir.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : jeudi, le 10 avril 2014

Risque de peste porcine africaine en hausse

Le risque que la peste porcine africaine devienne endémique en Géorgie, en Arménie et en Russie est maintenant élevé, selon les autorités européennes en salubrité des aliments (EFSA).
Pour en savoir plus »

La demande de viande de porc sur le marché européen risque de chuter considérablement à la suite de l’interdiction d’importation de la part de la Russie à la suite de la découverte de cas de peste porcine en Lituanie, selon un analyste majeur de l’industrie.
Pour en savoir plus »

Interaction des vaccins contre le circovirus porcin de type 2 et Mycoplasma hyopneumoniae sur des porcs doublement infectés

Les résultats de l’étude ont montré que (i) la vaccination contre M. hyopneumoniae seulement n’a pas diminué l’effet synergique de M. hyopneumoniae sur les lésions induites par CVP2, et (ii) la vaccination contre le CVP2 seulement a diminué l’effet synergique de M. hyopneumoniae sur les lésions induites par CVP2 chez des porcs doublement infectés.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 11 avril 2014

Le virus de la DEP perturbe les marchés du porc au Japon

Tout comme les États-Unis, le Japon est victime du virus de la diarrhée épidémique porcine et on craint que l’offre et les prix du porc en soient grandement touchés.
Pour en savoir plus »

Le virus de la DEP a réveillé un géant endormi en Amérique du Nord

Le virus de la de la diarrhée épidémique porcine a pris l’industrie du porc américaine par surprise au cours des dix derniers mois. Alors que les chercheurs ont mis au point de nouveaux vaccins, les États-Unis doivent aussi remettre en question leurs stratégies d’éradication.
Pour en savoir plus »

La détection de Streptococcus suis dans les bioaérosols des bâtiments où sont confinés des porcs

La bactérie Streptococcus suis est un important agent pathogène susceptible de causer  une septicémie, la méningite et la pneumonie. Également reconnue pour être un agent zoonotique émergent, la bactérie est responsable d’éclosions d’infections humaines en Asie.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 15 avril 2014

Démarche concertée visant à promouvoir l’utilisation judicieuse des antimicrobiens importants en médecine humaine chez les animaux destinés à la consommation

La résistance aux antimicrobiens (RAM) est un enjeu majeur complexe qui prend de plus en plus d’importance en santé publique et qui concerne de nombreux joueurs au Canada et dans le monde.
Pour en savoir plus »

La moulée contaminée est la source la plus probable de l’éclosion de DEP en Ontario

Le directeur du Réseau canadien de surveillance de la santé porcine affirme que la moulée contaminée semble la cause la plus probable de l’éclosion de DEP en Ontario où le virus s’est répandu depuis janvier dans une quarantaine de fermes de la province.
Pour en savoir plus »

Enquête sur les tendances en matière de dermite exsudative du porcelet (eczéma séborrhéique) et de résistance antimicrobienne  à Staphylococcus hyicus et Staphylococcus aureus dans des isolats cliniques

La dermite exsudative est une maladie cutanée courante chez les porcelets surtout causée par Staphylococcus hyicus. On signale une prévalence accrue de la maladie ainsi qu’une mauvaise réponse au traitement. Une enquête a été effectuée auprès des producteurs ontariens afin de  connaître les stratégies habituellement utilisées pour combattre cette maladie.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 18 avril 2014

Les sociétés membres de l'Institut canadien de la santé animale (ICSA) acceptent d'abandonner progressivement l'utilisation d'antibiotiques importants sur le plan médical pour stimuler la croissance et appuient une surveillance vétérinaire accrue de ces antibiotiques utilisés dans les aliments et l'eau des animaux

Les membres de l'Institut canadien de la santé animale (ICSA) ont annoncé aujourd'hui leur intention de collaborer avec la Direction des médicaments vétérinaires (DMV) de Santé Canada afin d'aligner tous les antibiotiques visés avec la politique de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis concernant l'utilisation prudente des antibiotiques. En vertu de cette politique, l'utilisation d'antibiotiques importants sur le plan médical pour stimuler la croissance sera progressivement abandonnée, conjointement avec la mise en œuvre d'une surveillance vétérinaire des antibiotiques thérapeutiques utilisés dans les aliments et l'eau. La FDA prévoit que la nouvelle politique sera pleinement adoptée au cours des trois prochaines années et le récent « Avis aux intervenants » de Santé Canada indique que le calendrier de mise en œuvre concorde.
Pour en savoir plus »

Le USDA envisage l’obligation  de déclarer les éclosions du virus mortel s’attaquant aux porcs

Les États-Unis envisagent d’imposer une règle qui exigerait la déclaration des éclosions de DEP afin d’être mieux en mesure de suivre la maladie qui s’est déjà répandue dans 30 États.
Pour en savoir plus »

Efficacité de la vaccination hâtive contre Mycoplasma hyopneumoniae pour lutter contre les maladies respiratoires mixtes chez les porcs d’engraissement plus âgés

La présente étude de terrain avait pour but d’évaluer l’efficacité de la vaccination hâtive contre Mycoplasma hyopneumoniae dans un troupeau de naissage-finition atteint de maladie respiratoire due à une combinaison d’infections par M hyopneumoniae et des agents pathogènes viraux, à un stade avancé de l’engraissement.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 22 avril 2014

Le secrétaire américain à l’Agriculture, Tom Vilsack, exigera la déclaration obligatoire de la DEP

Le secrétaire américain à l’Agriculture, Tom Vilsack, a annoncé qu’en vue de renforcer la biosécurité et d’améliorer la santé du cheptel porcin américain, tout en permettant le déplacement des animaux aux États-Unis, le USDA allait exiger la déclaration du virus de la diarrhée épidémique porcine (DEP) et du coronavirus porcin Delta en vue de ralentir la propagation de la maladie au pays.
Pour en savoir plus »

Mise à jour sur la DEP aux États-Unis : 30 États touchés

Le nombre total de fermes porcines américaines affectées par le virus de la DEP s’élève maintenant à 5790, selon Jackie Linden. Avec la Virginie et le Vermont qui ont aussi signalé des éclosions, le nombre d’États affectés est maintenant de 30.
Pour en savoir plus »

Interaction entre des vaccins à dose unique contre Mycoplasma hyopneumoniae et le les vaccins contre le virus du syndrome respiratoire et reproducteur porcin chez des porcs doublement infectés

La présente étude permet d’offrir aux vétérinaires et producteurs porcins deux programmes de vaccination efficaces : la vaccination contre M. hyopneumoniae est la première étape pour protéger les porcs contre une co-infection par M. hyopneumoniae et le SRRP.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 25 avril 2014

Que signifie vraiment l’annonce du USDA concernant le système de surveillance et de déclaration du virus de la DEP?

Le Département américain de l’Agriculture a annoncé vendredi qu’il mettrait en place un système de surveillance et de déclaration du virus de la diarrhée épidémique porcine (DEP).
Pour en savoir plus »

La traçabilité des porcs devrait se révéler utile en matière d’interventions relatives aux maladies animales, de salubrité des aliments et d’accès aux marchés 

La mise en place du système de traçabilité des porcs devrait donner à l’industrie porcine canadienne un avantage d’interventions relatives aux maladies animales, de salubrité des aliments et d’accès aux marchés.  En vertu de changements au Règlement sur la santé des animaux, qui entreront en vigueur le 1er juillet,  les responsables des porcs seront les premiers à devoir identifier les animaux et signaler leurs déplacements.
Pour en savoir plus »

Cas d’infection d’une articulation artificielle causée par Streptococcus suis et choc toxique streptococcique chez un producteur de porcs américain

La bactérie Streptococcus suis est associée à une zoonose émergente liée aux porcs qui peut causer la méningite et une septicémie chez les humains.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 29 avril 2014

Canada:  le gouvernement accorde 1,35 million pour combattre les maladies porcines

Dans le cadre de Cultivons l’avenir 2, les gouvernements du Canada et de l’Alberta are accordent 1,35 million de dollars à Alberta Pork pour contrer les menaces associées aux maladies porcines, comme la diarrhée épidémique porcine (DEP).
Pour en savoir plus »

Suivi de la DEP aux États-Unis : plus de 6000 fermes porcines infectées

Le nombre de fermes porcines touchées par la DEP aux États-Unis atteint maintenant 6019  dans 30 États.
Pour en savoir plus »

Réalisation de la séquence génomique complète de la souche SDCV/USA/Illinois121/2014, un coronavirus Delta porcin provenant des États-Unis

Un séquençage de prochaine génération a été effectué à partir d’un échantillon de matière fécale porcine en vue d’étudier l’agent causal de la diarrhée porcine.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 2 mai 2014

Le virus de la DEP un an plus tard

Cela fait déjà un an que le virus de la DEP a été détecté pour la première fois aux États-Unis. Au cours de ces douze mois, le virus de la DEP s’est propagé de lui-même au pays, dans 30 États avec plus de 6000 cas confirmés.
Pour en savoir plus »

Pneumonie à mycoplasme : un prélèvement adéquat des échantillons est déterminant pour la détection de l’agent pathogène et la précision du diagnostic chez les porcs vivants

L’importance du diagnostic de la maladie, de la surveillance et du suivi auprès des troupeaux porcins est grandement reconnue, ce qui a permis d’améliorer la santé animale des porcs au fil des ans avec une incidence majeure sur le bien-être des animaux et la productivité.
Pour en savoir plus »

Séquence complète du génome de la souche USA/IA/2014/8734 du deltacoronavirus porcin

Le deltacoronavirus porcin (PDCoV) a été identifié dans des matières fécales de truies atteintes de diarrhée durant une épidémie de diarrhée transmissible aiguë. Aucun virus de la gastroentérite transmissible ou de la diarrhée épidémique porcine n’a été simultanément détecté.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 6 mai 2014

Les derniers échantillons environnementaux positifs interpellent les producteurs au sujet de la DEP

Le directeur des services aux producteurs de Sask Pork affirme que la biosécurité du transport demeure la principale mesure de prévention contre la DEP pour les producteurs de porcs de la Saskatchewan.
Pour en savoir plus »

Importance de la génétique de l’hôte pour la santé de la population porcine

La santé de la population porcine est l’un des facteurs les plus importants en production porcine et pour la rentabilité globale du secteur. Quelle que soit la supériorité de la lignée génétique, un animal mort représente une perte financière pour le producteur, selon le Dr Nick Boddicker.
Pour en savoir plus »

Évaluation de la saisonnalité de la grippe chez les porcs à l’aide d’échantillons analysés par un laboratoire de diagnostiques en Ontario, entre 2007 et 2012

BACKGROUND: La saisonnalité de toute maladie infectieuse est importante pour établir les méthodes de lutte et le suivi. Alors que la saisonnalité de la grippe chez les humains a été amplement étudiée, ce n’est pas le cas au sein des populations porcines.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 9 mai 2014

Rabobank : Le virus de la DEP soulève des craintes de pénurie de porc

Des pénuries de porc pourraient se produire dans de nombreux pays au cours des prochains mois. Selon le rapport trimestriel de Rabobank, l’éclosion du virus de la DEP qui se poursuit en Amérique et en Asie aura des conséquences matérielles sur l’approvisionnement en porc cet été et dans les années à venir.
Pour en savoir plus »

L’UE intervient pour limiter la propagation du virus de la DEP

La Commission européenne a approuvé de nouvelles règles visant à freiner la propagation du virus de la DEP en limitant les produits sanguins utilisés dans la moulée animale.
Pour en savoir plus »

Évaluation des risques en matière de biosécurité associés au fumier de porcs comme matière première dans les composts

La bactérie Salmonella a été détectée dans le fumier de la moitié des 30 exploitations porcines ayant fait l’objet d’échantillonnage on a aussi détecté que 52 % des isolats de S. Typhimurium étaient multirésistants.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 13 mai 2014

La biosécurité est déterminante pour garder les fermes exemptes de la DEP

Un second cas de DEP ayant été confirmé au Manitoba,  Manitoba Pork invite les producteurs de porcs à rester vigilants sur les questions de biosécurité. La semaine dernière, le bureau du vétérinaire en chef de la province a confirmé le second cas de DEP dans une ferme porcine.
Pour en savoir plus »

Nouvel avis sur la lidocaïne utilisée comme analgésique chez les porcs

L’association américaine des vétérinaires porcines (AASV) vient de publier d’autres renseignements sur l’utilisation de la lidocaïne comme analgésique chez les porcs.
Pour en savoir plus »

La vaccination exerce un effet sur l’évolution du virus de la peste porcine classique

La peste porcine classique est une maladie grave et lourde de conséquences économiques qui est causée par un virus. Ce virus comporte deux variantes, selon des estimations phylogénétiques.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 16 mai 2014

La DEP modifie les méthodes de gestion du fumier de porcs

Le directeur principal de l’initiative manitobaine sur la gestion du fumier des animaux d’élevage affirme que les démarches pour contenir la DEP ont modifié les méthodes de gestion du fumier.
Pour en savoir plus »

Des chercheurs trouvent un nouveau mécanisme d’expression du virus du SRRP

Une étude en collaboration avec des chercheurs de l’université du Kansas a permis de découvrir un nouveau mécanisme d’expression génique associé au syndrome reproducteur et respiratoire porcin, un important agent pathogène qui coûte plus de 600 millions de dollars par année à l’industrie porcine américaine.
Pour en savoir plus »

Effet de la distance entre les fermes et la taille de ces dernières sur la propagation de la peste porcine classique durant l’épidémie de 1997-1998 aux Pays-Bas

La taille des exploitations porcines (le nombre d’animaux qui s’y trouvent) )étant à la hausse dans les Pays-Bas pour des raisons économiques, on se demande comment cette dernière peut affecter les risques d’introduction de maladie et de propagation subséquente.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 20 mai 2014

L’agence britannique de santé vétérinaire signale des décès chez des porcs de finition en raison de pasteurellose septicémique en mars

L’agence britannique de laboratoires vétérinaires et de santé animale signale qu’on a observé, en mars 2014, de la mortalité chez des porcs de finition, causée par la pasteurellose septicémique. On a aussi constaté un nombre inhabituel d’éclosions d’œdème causant de l’ataxie et de la faiblesse des membres arrière attribuable à de la polyarthrite grave, toujours chez les porcs de finition.
Pour en savoir plus »

Les cas de DEP toujours en hausse

Le réseau américain de laboratoires en santé animale a signalé 191 cas positifs du virus de la DEP sur 801 analyses effectuées dans 10 laboratoires de diagnostic pour la semaine se terminant le 3 mai. Les plus récentes données indiquent que 6421 cas de DEP ont été confirmés depuis la découverte du virus aux États-Unis, en avril 2013.
Pour en savoir plus »

Virus de l’influenza A, sous-type h3 chez des porcs sauvages, aux États-Unis, 2011-2012

Afin d’établir à quel point les virus de l’influenza A, sous-type H3, étaient présents chez les porcs sauvages aux États-Unis, une surveillance sérologique et virologique a été effectuée d’octobre 2011 à septembre 2012. Ces animaux ont été périodiquement exposés aux virus A(H3N2) et infectés par ceux-ci, ce qui laisse croire que ces virus pourraient être menaçants pour la santé animale.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 23 mai 2014

Les intervenants de l’industrie porcine cherchent des moyens pour que le CCSP poursuive ses activités

Le président du Conseil canadien de la santé porcine espère trouver une solution qui permettrait de poursuivre les activités de l’organisme d’ici la fin juin. Le CCSP fonctionne avec un budget limité depuis mars 2013, alors que le financement fédéral a pris fin.
Pour en savoir plus »

Le virus de la DEP survivra-t-il jusqu’en 2015?

Le responsable de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) estime que le virus de la diarrhée épidémique porcine s’atténuera avant la fin de cette année. « Comme pour toutes  les maladies, souligne Bernard Vallat, directeur de l’OIE, nous savons comment freiner les maladies lorsque nous en avons trouvé les causes ».
Pour en savoir plus »

Biodégradation de trois tétracyclines dans les eaux résiduelles d’exploitations porcines

Les tétracyclines (TCs), incluant la tétracycline (TC), l’oxytétracycline (OTC et la chlortétracycline (CTC), sont parmi les antibiotiques les plus couramment utilisés dans le secteur de l’élevage. La présence de quantités résiduelles de ces antibiotiques dans l’environnement est préoccupante en raison de la sélection des bactéries résistantes.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 27 mai 2014

Un vétérinaire russe accuse l’Europe d’intransigeance dans le dossier de la peste porcine africaine

La commission européenne a été accusée cette semaine de ne pas avoir porté attentions aux avertissements de la Russie concernant la menace potentielle de peste porcine africaine et d’avoir refusé d’accepter des interventions régionales en ce qui a trait aux exportations.
Pour en savoir plus »

Le virus de la DEP survivra-t-il jusqu’en 2015?

Le responsable de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) estime que le virus de la diarrhée épidémique porcine s’atténuera avant la fin de cette année. « Comme pour toutes  les maladies, souligne Bernard Vallat, directeur de l’OIE, nous savons comment freiner les maladies lorsque nous en avons trouvé les causes ».
Pour en savoir plus »

Analyse des déplacements de porcs dans quatre régions canadiennes : structure des circuits et conséquences sur la propagation de la maladie

Les contacts directs et indirects entre les établissements abritant des animaux d’élevage jouent un rôle important dans la propagation des maladies infectieuses. La présente étude avait pour but de décrire les circuits utilisés pour les déplacements des porcs et le partage des camions entre les fermes porcines dans quatre régions du Canada.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : vendredi, le 30 mai 2014

L’été représente la meilleure occasion d’éliminer le virus de la DEP

Le président du Conseil canadien de la santé porcine affirme que les températures plus chaudes de l’été constituent la meilleure occasion pour l’industrie canadienne du porc de contenir et d’éliminer si possible le virus de la diarrhée épidémique porcine.
Pour en savoir plus »

Mise à jour des dernières statistiques sur le virus de la DEP

Le réseau national américain des laboratoires de santé animale a signalé que 187 échantillons sur 825 étaient porteurs du virus de la DEP. Les analyses ont été réalisées dans sept laboratoires de diagnostic vétérinaire au cours de la semaine se terminant le 17 mai, selon l’American Association of Swine.
Pour en savoir plus »

Différences liées à l’âge et aux régions dans la prévalence des anticorps du virus de l’hépatite chez des porcs en Allemagne

Un nombre croissant de cas aigus du virus humain de l’hépatite E autochtone a été observé en Allemagne et dans d’autres pays industrialisés, fort probablement en raison de la transmission zoonotique du virus par des porcs, des sangliers et des cerfs.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

Mise à jour : mardi, le 3 juin 2014

Des vétérinaires confirment que le virus de la DEP peut réinfecter un troupeau précédemment exposé

Reuters News a signalé des cas de réinfection par le virus de la diarrhée épidémique porcine dans une ferme de l’Indiana ce printemps.
Pour en savoir plus »

Cas de peste porcine africaine signalé en Russie

Un cas de peste porcine africaine a été diagnostiqué chez un sanglier sauvage dans la région Dneprovskiye zory. Les analyses de laboratoire ont confirmé que cet animal était infecté par le virus de la peste porcine africaine et la carcasse a été incinérée.
Pour en savoir plus »

La préparation de particules apparentées au virus du circovirus porcin de type 2 à l’aide d’un virus recombinant de la pseudorage et son utilisation dans la mise au point d’un vaccin

Le circovirus porcin de type 2 (PCV2) est le premier agent responsable d’une maladie porcine importante sur le plan économique, la maladie associée au circovirus porcin. La seule protéine structurale de capside viral, Cap, est devenue la principale cible dans la mise au point de vaccins contre le CVP2.
Pour en savoir plus »

« Haut de la page

 

Archives des communiqués de presse

2013

Le 14 juin 2013 — OTTAWA (Ontario) — Prévention de la propagation de la diarrhée épidémique porcine au Canada : Stratégie nationale
Lire le communiqué de presse »

Le 6 juin 2013 — OTTAWA (Ontario) — Le CCP et le CCSP passent à l’action pour contrer la menace associée au virus
Lire le communiqué de presse »

Le 31 mai 2013 — OTTAWA (Ontario) — Le CCP et le CCSP incitent les producteurs à réviser et à intensifier leurs mesures de biosécurité existantes, afin de prévenir l’éclosion du virus de la diarrhée épidémique porcine dans les installations canadiennes
Lire le communiqué de presse »

Le 26 mai 2013 — OTTAWA (Ontario) — Mise à jour sur la diarrhée épidémique porcine
Lire le communiqué de presse »

Le 21 mai 2013 — OTTAWA (Ontario) — MISE À JOUR SPÉCIALE – Virus de la diarrhée épidémique porcine
Lire le communiqué de presse »

 

2012

Le 21 novembre 2012 — OTTAWA (Ontario) — La biosécurité porcine au Canada en images !
Lire le communiqué de presse »

Le 9 novembre 2012 — OTTAWA (Ontario) — Le RCSSP lance un réseau de données
Lire le communiqué de presse »

Le 18 octobre 2012 — WINNIPEG, Manitoba — L’ACIA reconnaît officiellement la norme de biosécurité du CCSP
Lire le communiqué de presse »

Le 17 octobre 2012 — WINNIPEG, Manitoba — Le CCSP encourage la vaccination antigrippale chez les producteurs et les préposés aux soins des porcs
Lire le communiqué de presse »

Le 13 septembre 2012 — OTTAWA, Ontario — Forum canadien sur la santé porcine – Date limite des inscriptions précoces
Lire le communiqué de presse »

Le 11 juin 2012 — OTTAWA, Ontario — Le programme de formation sur la biosécurité du CCSP discuté à IVPS 2012
Lire le communiqué de presse »

Le 31 mars 2012 — OTTAWA, Ontario — Annonce d’un réseau canadien de renseignements sur la santé publique
Lire le communiqué de presse »

Le 2 février 2012 — OTTAWA, Ontario — Présentation du Conseil canadien de la santé porcine durant le 'One Health Summit'
Lire le communiqué de presse »

Le 24 janvier 2012 — OTTAWA, Ontario — Le Conseil canadien de la santé porcine félicite le nouveau président du CCP
Lire le communiqué de presse »

 

2011

Le 11 janvier 2011 — OTTAWA, Ontario — Surveillance des maladies porcines
Lire le communiqué de presse »

Le 31 janvier 2011 — OTTAWA, Ontario — Le Conseil national sur la santé et le bien-être des animaux d’élevage reçoit des rapports provisoires sur deux questions prioritaires
Lire le communiqué de presse »

Le 3 mars 2011 — OTTAWA, Ontario — Publication d'un bulletin de veille sur la maladie vésiculeuse du porc
Lire le communiqué de presse »

Le 12 mai 2011 — OTTAWA, Ontario — Lancement d’un programme national de formation en biosécurité porcine
Lire le communiqué de presse »

Le 6 juin 2011 — OTTAWA, Ontario — Le financement du CCSP inclus dans le budget du 6 juin
Lire le communiqué de presse »

Le 11 août 2011 — OTTAWA, Ontario — L’assurance-décès pour l’industrie porcine franchit une étape importante
Lire le communiqué de presse »

Le 6 octobre 2011 — OTTAWA, Ontario — Le CCSP lance un guide de l’utilisateur de la biosécurité
Lire le communiqué de presse »

 

2010

Le 8 janvier 2010 — OTTAWA, Ontario — Le CCSP fait connaître ses nouveaux coordonnateurs
Lire le communiqué de presse »

Le 21 janvier 2010 — OTTAWA, Ontario — Le CCSP veut évaluer les mesures de surveillance et d’éradication du SRRP au Canada
Lire le communiqué de presse »

Le 25 mars 2010 — OTTAWA, Ontario — Le CCSP lance une étude nationale en biosécurité
Lire le communiqué de presse »

Le 15 mai 2010 — OTTAWA, Ontario — Le gouvernement du Canada appuie les agriculteurs en investissant dans la santé animale
Lire le communiqué de presse »

Le 21 mai 2010 — OTTAWA, Ontario —Mise à jour spéciale sur les irruptions de la fièvre aphteuse au Japon et en Corée du sud
Lire le communiqué de presse »

Le 2 septembre 2010 — OTTAWA, Ontario — Le CCSP ratifie la direction du conseil pour la prochaine année
Lire le communiqué de presse »

Le 30 novembre 2010 — OTTAWA, Ontario — Faites-vous vacciner contre la grippe
Lire le communiqeé de presse »

 

2009

Le 27 avril 2009 — OTTAWA, Ontario —Le CCP et le CCSP incitent les producteurs à revoir et à renforcer leurs mesures actuelles en matière de biosécurité, afin de prévenir l’introduction du nouveau virus de l’influenza dans les exploitations porcines canadiennes
Lire le communiqué de presse »

Le 26 juin 2009 — OTTAWA, Ontario —Robert Harding nommé directeur général du CCSP
Lire le communiqeé de presse »

 

 

Des communiqués de presse affiliés

Le 16 janvier 2013 — WINNIPEG, Manitoba — Le Canada et les États-Unis signent une entente sur le zonage des maladies animales
Lire le communiqué de presse »

Le 11 décembre 2012 — OTTAWA, Ontario — Faits Marquants Du Forum CNSBEAE 2012
Lire le communiqué de presse »

Le 3 décembre 2012 — OTTAWA, Ontario — Dr Daniel Hurnik – Récipiendaire du Prix Carl Block 2012
Lire le communiqué de presse »

Le 31 août 2012 — OTTAWA, Ontario — ACIA Avis à l’industrie. Rappel aux producteurs : renforcer la biosécurité pour protéger la santé
Lire le communiqué de presse »

Le 30 juin 2011 — OTTAWA, Ontario — L'Association Canadienne des Vétérinaires Porcins engage deux coordonnateurs nationaux de contrôle régional et d'éradication du SRRP
Lire le communiqué de presse »

Le 31 janvier 2011— OTTAWA, Ontario — Le conseil national sur la santé et le bien-être des animaux d'élevage reçoit des rapports provisoires sur deux questions prioritaires
Lire le communiqué de presse »

Le 11 janvier 2011 — OTTAWA, Ontario — Surveillance des maladies porcines
Lire le communiqué de presse »